Bienvenue ^^ Sawadee khrap !

>

Je vous souhaite la bienvenue sur cet espace, prenez plaisir à regarder les articles, images, vidéos et si vous aimez ... et bien partagez :)

Khop Khun Khrap ^^


la page FB :

https://www.facebook.com/Issan.en.Thailande




dimanche 2 mars 2014

ARTICLE DE DUNCAN McCAR-GO : " LE MALAISE THAI "

Michele Jullian

TRADUCTION RAPIDE D’UNE PARTIE DE L’ ARTICLE DE DUNCAN McCAR-GO : « LE MALAISE THAI » et recommandé par Arnaud Dubus

« Thaksin n’a pas mis les pieds en Thaïlande depuis près de 6 ans, et il est de loin le plus im-portant des thaïs non royalistes. Si vous écoutiez toute la rhétorique nauséabonde qui se ré-pand lors des manifestations anti gouvernementales la nuit à Bangkok, vous pourriez à juste titre, penser que Thaksin et sa sœur sont les plus gros problèmes politiques du pays. En fait, la Thaïlande fait face à 2 grands défis parallèles qui n’ont rien à voir avec Thaksin :

- Le premier défi est de surmonter l’anxiété concernant l’avenir du pays. Rama 9, plus vieux monarque du monde est âgé de 86 ans. Qui va lui succéder ? Et que va-t-il se passer ensuite ? Toutes ces questions font l’objet de commérages sans fin parmi tous les thaïlandais. Un grand nombre d’anti Thaksin pense que l’ancien premier ministre ne devrait en aucune façon, prendre part à la gestion du processus de cette délicate succession.

- Le deuxième défi concerne les élections. Puisque les électeurs du nord et du nord-est se sont mobilisés pour voter en bloc, les classes moyennes de Bangkok et leurs alliés du sud, se re-trouvent face à la perspective qu’ils n’auront jamais un gouvernement à leur goût.
La Thaïlande est dans une phase de « majoritarisme », dans laquelle les gouvernements pro Thaksin, en raison du nombre de leurs électeurs, vont pouvoir diriger le pays en toute impuni-té.
Les riches bangkokiens ont compris la logique de la démocratie électorale. Ils sont surpassés en nombre par les masses rurales !!

Le CCDE a raison sur une chose : une réforme urgente est nécessaire pour réduire la politique partisane et briser le cercle infernal des manifestations .Un processus de réforme qui éloigne-rait le vote populaire – comme celui de Hong Kong par exemple, et basé sur le vote des seuls groupes professionnels, (appelé inconsidérément « assemblée populaire » ! ne ferait qu’exacerber les tensions de classes. Cela signifierait le démantèlement du système de caste et réduirait la dépendance psychologique sur la monarchie et exigerait la nécessité d’une plus grande compréhension de la démocratie de la part des classes populaires.
La Thaïlande dispose déjà d’une grande liberté, il lui faudrait un peu plus de fraternité : et créer plus d’égalité devrait être la prochaine étape.


* Les thaïs d’origine rurale rêvent d’accéder au niveau de vie des classes moyennes, mais un système de case invisible, lié au bouddhisme, les bloque : en gros les pauvres méritent leur sta-tut en raison de mérites qu’ils n’auraient pas accumulé dans leurs vies précédentes, tandis que les bangkokiens de leur côté, ont un comportement profondément paternaliste vis-à-vis des masses populaires













Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

pas de problèmes :)