Bienvenue ^^ Sawadee khrap !

>

Je vous souhaite la bienvenue sur cet espace, prenez plaisir à regarder les articles, images, vidéos et si vous aimez ... et bien partagez :)

Khop Khun Khrap ^^


la page FB :

https://www.facebook.com/Issan.en.Thailande




mardi 5 juin 2018

dimanche 29 avril 2018

cuisine Thaï !!!

La cuisine Thaïe régionale

Les quatre grandes régions de Thaïlande ont chacune leur propre cuisine qui font le succès de la gastronomie touristique du pays et témoignent d’une riche histoire culinaire.
Le facteur unificateur est la façon dont chacune manipule les saveurs épicées, aigres, sucrées et salées pour créer des goûts vibrants et équilibrés. Dans les ingrédients clés, le piment omniprésent est utilisé pour « mettre du feu » dans presque tous les plats. Le jus de citron vert et le tamarin procurent le goût amer tandis que la douceur provient souvent du sucre de palme. La saveur salée est apportée par une sauce à base de poisson.

Le Nord-Est ou Isan est célèbre pour ses viandes grillées, son riz gluant, ses salades fermentées et ses assiettes de légumes et d'herbes fraîches. Les plats les plus fameux sont le Kai Yang (poulet grillé), servi avec une sauce sucrée et du riz gluant, le Som Tam (salade de papaye verte) concocté dans un mortier à l’aide d’un pilon, agrémenté souvent d'œufs salés ou de petits crabes, le Lap (viande ou poisson épicé) en salade aromatisée de lime et de menthe, avec porc grillé et saucisse super épicée. Les insectes, autre aliment de base de l’Isan, sont le casse-croûte préféré des riziculteurs.

La cuisine du Nord est également connue comme la cuisine Lanna. Les visiteurs de Chiang Mai en tombent amoureux dès la première bouchée avalée de délicieux Khao Soi (nouilles au curry). Les contrastes de saveur et de texture dominent ce plat de curry rouge et jaune au lait de coco, de nouilles croquantes posées sur d’autres molles mélangées avec la chaire émincée d’une cuisse de poulet. Cependant, la cuisine du Nord ne se limite pas qu’au Khao Soi. Influencée par les pays frontaliers, elle livre bien d’autres spécialités comme le Kaeng Hung Le (curry épicé), le Khanom Chin Nam Ngiao (nouilles de riz épicées), le Kaeng Khanun On (curry de jacquier vert) et le Kaeng Hoa (curry frit). De la mi-mars à avril, vous pourrez tester le Kaeng Phak Wan Kai Mot Daeng (soupe de légumes avec des œufs de fourmis), considéré comme un aliment rare de luxe.

Le Sud livre la cuisine régionale la moins bien connue de Thaïlande, caractérisée par son côté épicé et son amertume. Ses currys et ses saveurs sont les plus puissants, mariant la chaleur du piment et l’aigreur du tamarin. Tout comme celle du Nord, la cuisine du Sud s’inspire des saveurs de ses voisins, en particulier la Malaisie et l'Indonésie. Une grande population musulmane et de nombreuses flottes de pêche sont les influences majeures. La cuisine du Sud est basée sur les fruits de mer et les viandes et utilise beaucoup de feuilles de citronnelle et de kaffir pour le goût. Les plats phares sont le Kaeng Tai Pla (curry de poisson fermenté), le Kaeng Som Pla (soupe de poisson aigre-douce) et le Kua Kling (curry de viande frite) ou encore le Massaman (curry de viande et de pommes de terre).

La cuisine du Centre est probablement la plus proche de ce que les visiteurs considèrent comme la nourriture « thaïlandaise », avec des plats bien connus comme le Phat Thaï, fameux curry de nouilles aromatisé au piment, à l'ail, au galanga, à la citronnelle et à la pâte de crevettes. Bangkok est au cœur de cette région au sol fertile pour les cultures, les rizières, et abondante en poissons de rivière. C’est dans le Centre qu’est cultivé le riz jasmin, une des principales exportations thaïlandaises. C'est également le fief du Kaeng Khiao Wan (curry vert) et du Tom Yam Kung (soupe de crevettes aigre-douce) plats tout aussi appréciés. La salade Som Tam connaît une variation dans le coin en utilisant des crevettes saumurées.

Les visiteurs peuvent apprécier la riche diversité de la gastronomie et de la géographie de la Thaïlande à travers sa délicieuse cuisine.

source : http://www.tourismethaifr.com

Boxe thaï - événement !


14ème Cérémonie World Wai Kru Muay Thai

Les 16 et 17 mars, l’ancienne capitale Ayutthaya accueillera l’événement le plus important pour toutes les personnes formées à l’art ancien de la boxe thaï ou « Muay Thai » : la cérémonie du Wai Kru Muay Thai.
Plus de 1 800 disciples étrangers de Muay Thai provenant de 60 pays à travers le monde sont attendus pour cette édition 2018.
Le Wai Kru est un rituel sacré durant lequel les boxeurs montrent leur respect et rendent hommage à leurs maîtres et aux héros légendaires de Muay Thai.
Comme chaque année des centaines de combattants de différents pays assisteront à cette célébration qui aura lieu dans le cadre du Festival Miracle Muay Thai, au Wat Chula Mani, au Wat Maha That et au Wat Langkhakhao dans le parc historique d'Ayutthaya ainsi qu’au stade provincial.
La cérémonie sacrée du Wai Kru offrira l’occasion aux personnes présentes dans l’assistance de prendre la mesure des belles valeurs régissant ce sport ancestral.
Le Festival Miracle Muay Thai renseignera en détail les visiteurs sur la Muay Thai. Ils pourront également assister à différentes exhibitions d’arts martiaux et profiteront de démonstrations d’arts et d’artisanat comme le tatouage traditionnel thaï et la fabrication d’épées Aranyik. Ces journées seront aussi animées de cours et par un grand tournoi de Muay Thai, ainsi que des expositions sur l'histoire de ce sport érigé en art.

Découvrez le programme détaillé :
- 16 mars
De 14h00 à 18h00 : Festival « Muay Thai Miracle » dans le temple Wat Langkha Khao (en face du Wat Mahathat), organisé par l’Association Professionnelle de Boxe de Thaïlande (PBAT) et l’Office National du Tourisme de Thaïlande (TAT).
De 16h00 à 18h00 : Démonstration d’artisanat thaïlandais dont le tatouage Yantra, l’écriture Yantra, la fabrication d’épées d’Aranyik, performance d’arts martiaux thaïs et tests de force par des exercices de Muay Thai antique comme donner un coup de pied à un bananier, frapper des citrons verts, de l’eau. Stands de nourriture et spectacles d’arts martiaux thaïlandais.

- 17 mars 2018
De 13h00 à 17h00 : Festival « Muay Thai Miracle » au Wat Langkha Khao.
De 15h00 à 17h00 : Démonstration d’artisanat thaïlandais dont le tatouage Yantra, l’écriture Yantra, la fabrication d’épées d’Aranyik, performance d’arts martiaux thaïs et tests de force par des exercices de Muay Thai antique comme donner un coup de pied à un bananier, frapper des citrons verts, de l’eau. Stands de nourriture et spectacles d’arts martiaux thaïlandais.
17h00 : Spectacles d’arts martiaux thaïlandais. Rencontre avec de célèbres boxeurs de Muay Thai.
17h30 : Procession du président de la cérémonie au Wat Mahathat, des maîtres Muay Thai et des boxeurs Muay Thai au pavillon cérémoniel.
18h00 : Cérémonie en hommage aux anciens rois et guerriers thaïlandais qui ont protégé la souveraineté de la terre, à savoir, le roi Naresuan le Grand, Phrachao Suea, et Phraya Phichai Dap Hak, avec une danse Wai Kru effectuée par tous les participants boxeurs Muay Thai.
20h30 : Performances culturelles thaïlandaises « Amazing Muay Thai »
21h00 : Fin de la cérémonie.


source : http://www.tourismethaifr.com


billet d avion, cherchez et trouvez !

Comment trouver le bon billet d'avion pour la Thaïlande

Votre prochaine destination de vacances est la Thaïlande et vous souhaitez trouver le billet d’avion qui répondra le mieux à vos attentes économiques. Voici quelques données qui vous aideront.
Vous pensez peut-être qu’acheter votre billet d’avion très en avance vous garantira le tarif le plus bas. Et bien c’est faux. Les prix des billets varient fortement en fonction de l’offre et de la demande, de la saison et du taux de remplissage. Réserver plusieurs mois à l’avance vous permettra donc uniquement d’obtenir un prix moyen (et ce, pour n’importe quelle destination).
Toutefois, n’attendez pas non plus la dernière minute pour faire votre réservation au risque de ne trouver que des tarifs très élevés.

Plus vous êtes flexible, plus vous aurez de chances de trouver un tarif intéressant.
Lors de votre recherche, sélectionnez « dates flexibles » ou consultez les prix sur le mois entier, cela vous permettra de voir tout de suite les différences tarifaires.
Selon les statistiques, un départ en milieu de semaine est souvent plus intéressant que le week-end.

Pour la Thaïlande, les tarifs grimpent pendant les mois de décembre-janvier et juillet-août qui correspondent aux vacances scolaires dans beaucoup de pays. Selon les statistiques de certains moteurs de recherche il est possible de trouver des billets d’avion à 550 euros en moyenne alors qu’acheter un billet en juillet peut revenir à 850 euros environ.
Les variations saisonnières sont également importantes. Gardez à l’esprit que voyager en basse saison permet de faire de belles économies, non seulement sur l’achat du billet d’avion mais aussi sur les hébergements.

Aujourd’hui depuis Paris, de très nombreuses compagnies desservent Bangkok mais seules Thai Airways et Air France proposent des vols quotidiens directs.
Si votre destination finale n’est pas Bangkok, trouvez un billet d’avion qui vous convient pour Bangkok puis prenez sur place un vol domestique. Les principales compagnies aériennes intérieures comme Thai Airways et Bangkok Airways, et les compagnies low-cost comme Air Asia ou Nokair proposent de nombreux vols vers les principales villes touristiques comme Phuket, Koh Samui ou Chiang Mai…

Enfin, consultez quotidiennement notre page Facebook pour ne pas manquer les promotions nombreuses en cours d’année des différentes compagnies aériennes.



source : http://www.tourismethaifr.com

Parc national de Phu Wiang est une destination liée aux dinosaures. Il est bizarre, merveilleux et farfelu, situé vraiment hors des sentiers battus, à des centaines de kilomètres de Bangkok, dans le Nord-Est ou Isan,

Les dinosaures emmènent les familles hors des sentiers battus

Le Parc national de Phu Wiang est une destination liée aux dinosaures. Il est bizarre, merveilleux et farfelu, situé vraiment hors des sentiers battus, à des centaines de kilomètres de Bangkok, dans le Nord-Est ou Isan, une région où les visiteurs sont plus susceptibles de trouver d'immenses statues de dinosaures dominant un parc, un zoo ou un temple. Ces «charmantes bêtes» décorent même les sommets de certains lampadaires publics.

Dans la province de Khon Kaen, un voyage au cœur du pays des dinosaures mène aux montagnes Phu Wiang où plusieurs découvertes paléontologiques importantes ont été faites, dont deux espèces inconnues auparavant : le "Phuwiangosaurus Sirindhornae", un sauropode de 15 mètres de long (baptisé en hommage à Son Altesse Royale la Princesse Maha Chakri Sirindhorn) et le «Siamotyrannus Isanensis», sorte de croisement entre un T-Rex et un crocodile, dont le nom a été inspiré par le Siam et l’Isan.
En explorant les attractions du parc national de Phu Wiang, les enfants peuvent donc découvrir de toutes nouvelles espèces de dinosaures dont ils n'auraient jamais entendu parler auparavant. On peut observer des fouilles, des ossements et des modèles de fossiles dans les musées et sur les sites de fouilles actifs.

Également situé à Kalasin, le musée Sirindhorn fait partie d'un partenariat entre la Thaïlande et le Japon, avec le musée des dinosaures de Fukui (PDM de Fukui) situé dans la région de Chubu. Ce sont des «musées associés» pour faciliter les études, les projets de recherche, la préservation des fossiles et le développement du tourisme géologique.
Le musée des dinosaures de Sirindhorn est devenu le premier musée des fossiles de dinosaures en Thaïlande en 1995, tandis que le musée des dinosaures de la préfecture de Fukui a ouvert ses portes en 2000 et est généralement considéré comme l'un des trois grands musées du monde, avec le Royal Tyrrell Museum of Palaeontology et le Musée des dinosaures de Zigong en Chine.

Le parc des dinosaures de Si Wiang est une autre attraction touristique bien connue de la province de Khon Kaen et a accueilli des visiteurs pour la première fois en 2007. Le parc comprend divers endroits pour se détendre : jardin, cascade, étang, aire de jeux et plus de cent statues de dinosaures. Certaines d'entre elles bougent et émettent des sons comme de vrais dinosaures, moyennant d’insérer une pièce de monnaie dans la machine.

Quand les dinosaures marchaient sur la terre, ils laissaient de grandes empreintes de pas partout. La preuve physique est répandue en Isan, avec des empreintes de dinosaures massives au parc forestier de Phu Faek à Kalasin. Les géologues thaïlandais ont découvert 21 empreintes appartenant à des dinosaures carnivores, qui auraient vécu dans la région il y a 140 millions d'années. À l'heure actuelle, seules quatre empreintes peuvent être clairement consultées.

Le parc d'empreintes de dinosaures de la province de Nakhon Phanom présente des empreintes de pas imprimées dans le grès brun rougeâtre de la région il y a environ 100 millions d'années, confirmées plus tard par les paléontologues thaïlandais comme empreintes de théropodes et d'ornithopodes.
Une excursion à la rencontre des dinosaures est une belle journée à partager en famille ou entre amis.

source : http://www.tourismethaifr.com


Kalasin dans le Nord-Est ou Isan

Découvrez Kalasin

Située à 500 kilomètres de Bangkok, la province de Kalasin dans le Nord-Est ou Isan, est connue pour ses paysages fertiles et pittoresques, sa nature luxuriante, son exceptionnelle soie tissée à la main et ses trésors archéologiques d'importance vieux d’au moins 120 millions d'années. 



En effet, des fossiles entiers de dinosaures de l'ère jurassique ont été découverts à Kalasin et sont exposés dans un musée. Des preuves de l'existence humaine préhistorique ont également été trouvées ici, indiquant que la région a été colonisée par la tribu Lawa dont la civilisation remonte à 1600 ans.
Kalasin est l’endroit idéal pour que le visiteur s'ouvre à des expériences locales uniques thaïlandaises. Il peut le faire en visitant divers temples et attractions religieuses (Wat Klang, Wat Si Bunruang, Place bouddhiste de Phu Po et de Phu Sing…), en campant dans de beaux espaces naturels ou encore en apprenant les arts et métiers qui ont fait la notoriété de la province, en particulier, la belle soie Phrae Wa tissée à la main qui est unique à la minorité Phu Thai. Proposée dans diverses couleurs magnifiques comme le rouge, le rose, le violet, le bleu et le vert, la soie Phrae Wa est considérée comme un artisanat rare et a reçu le soutien et les éloges de Sa Majesté la reine Sirikit elle-même. Le groupe de tissage de soie Phrae Wa de Ban Phon en est le centre de production et mérite une visite.
Pour le visiteur qui souhaite vraiment se plonger dans le style de vie et la culture locale, il n’y a rien de mieux qu’un séjour chez l'habitant. À Ban Khok Kong, un village Phu Thai, permet de passer une nuit ou deux chez les villageois, de goûter leur cuisine locale et de regarder leurs fascinantes performances de musique et de danse.
Les festivals Kalasin Pong Lang, Phrae Wa et Croix Rouge en février-mars et Wichit Phrae Wa en août sont merveilleux pour leurs spectacles culturels, leurs divertissements, leurs ventes d’objets artisanaux et leurs délices culinaires.
Le tourisme gastronomique fait également partie de la campagne «Open to the New Shades» et les plats incontournables à savourer à Kalasin sont le poulet grillé avec la salade de papaye et au petit-déjeuner, le riz gluant avec un œuf ou le Khao Chi.
Les fossiles de dinosaures mis à jour depuis 1978 peuvent s’admirer au musée Sirindhorn, ouvert en 2008 en tant que centre de recherche. Différentes zones offrent un aperçu des origines de la Terre, de l'univers et des humains, de l'ère mésozoïque des dinosaures et des reptiles et de l'ère zénolée des mammifères. Vous pouvez également en apprendre davantage sur le processus d'excavation et d'identification des spécimens archéologiques, et prendre des photos avec des répliques réalistes et grandeur nature de Tyrannosaurus Rex et autres espèces de dinosaures.
Les empreintes réelles de dinosaures peuvent être vues dans le parc forestier de Phu Faek. Elles ont été découvertes dans les années 1990 et on pense qu'elles remontent à 140 millions d'années.
Les collines et le paysage forestier luxuriant du parc sont représentatifs du paysage pittoresque de Kalasin. Il en va de même pour le parc forestier de Phu Phra qui décline montagnes basses et rocheuses couvertes de forêts.
Parmi les autres attractions remarquables de la province citons la station de développement, de promotion et de conservation de la faune de Lam Pao (également connue sous le nom de Suan Sa-on) qui permet d’observer des animaux comme les gaurs, des singes et des oiseaux ; sur la montagne de Pha Phueng, la grotte de Famue Daeng qui abrite d'anciennes peintures de palmiers rouges ; Tat Sung, Tat Yao et bien d’autres chutes d'eau ; le barrage de Lam Pao édifié à travers les rivières Pal et Huai Yang et la célèbre plage de Dok Ket.


Source : http://www.tourismethaifr.com/



Location de scooter // attention !!!







lundi 17 octobre 2016

Période de deuil national : mise à jour des informations

La Thaïlande est actuellement en période de deuil national, suite à la perte de son monarque bien-aimé Sa Majesté le Roi Bhumibol Adulyadej.
Plusieurs milliers de personnes sont réunies autour du Grand Palais à Bangkok pour assister aux rites et cérémonies religieuses royales en cours et rendre un dernier hommage au père de la nation.

L'Office National du Tourisme de Thaïlande (TAT) invite le public à se tenir informé par le biais des médias et des annonces faites par le Bureau de la Maison Royale et le Gouvernement Royal Thaïlandais pour avoir des renseignements actualisés.
Nous demandons également que la solennité des rites soit observée et que les visiteurs - locaux et internationaux - s’habillent et se comportent de façon correcte et respectueuse.

Durant la période de deuil national, certains festivals et autres activités ont été annulés ou reportés. D'autres événements se dérouleront comme prévu mais pourraient être atténués en marque de respect. 
Veuillez consulter la liste ci-après des manifestations reportées ou annulées.

L’Office National Du Tourisme de Thaïlande (TAT) recommande à tous les visiteurs de reconfirmer leurs plans de voyage ou de tourisme auprès de leurs agences. Par ailleurs ils sont invités à consulter régulièrement les médias locaux et à suivre les annonces des autorités pour se tenir au courant des derniers déroulements.
Visiteurs et touristes doivent également être conscients que dans certaines zones le transport pourrait être perturbé. Nous demandons à tous de faire preuve de compréhension et de patience en cas de retard ou de routes fermées à la circulation.

Fonctionnement des attractions touristiques

Grand Palais et Temple du Bouddha d’EmeraudeFermés jusqu’au 20 octobre.
Wat Pho (Temple du Bouddha couché)Ouvert
Wat Arun (Temple de l’Aube) Ouvert
Musée National de BangkokGalerie de la ReineOuvert (09h-16h)
Fermeture jusqu’au 16 octobre
Stade de boxe RatchadamnoenFermé jusqu’à nouvel ordre
Stade de boxe Lumpini, Ramindra
Hellfire Pass Memorial Museum, Kanchanaburi
Fermé pour un mois.
Fermeture jusqu’au 16 octobre
Cabaret l’Alcazar, PattayaOuvert (show quotidien à 17h, 18h30, 20h et 21h30 - Le dernier show étant annulé jusqu’à fin octobre).
Show Tiffany, PattayaOuvert (show quotidien à 18h, 19h30 et 21h)
Muay Thai Live à l’Asiatique The RiverfrontFermé jusqu’au 17 octobre
Siam NiramitOuvert (17h-20h)
Phuket Simon CabaretOuvert (18h-22h30)
Calypso à l’Asiatique The RiverfrontOuvert (aucun alcool)
La place du Buddha Amulet Market, BangkokFermé jusqu’à nouvel ordre
A Chiang Mai, rue piétonne les samedi et dimanche & marché de nuitFermé jusqu’à nouvel ordre

Evénements et Festivals annulés

  • Buffalo Racing Festival 2016, Chon Buri
  • Nakhon Phanom Illuminated Boat Procession
  • Oasis: Supersonic – Thailand Premiere, Bangkok
  • Morrissey Live in Bangkok
  • Scorpions 50th Anniversary Tour 2016, BITEC, Bangkok
  • Lee Jongsuk Fan Meeting Variety in Bangkok, Thunder Dome, Bangkok
  • BIGBANG Made [V.I.P] Tour in Bangkok, IMPACT Arena
  • Ghost Fair at Mega Bangna, Bangkok
  • Bangkok Symphony Orchestra 2016 - The Sound of Thai Heritage
  • Yi Peng Festival, Chiang Mai
  • Pattaya Loi Krathong Festival
  • Festival International de Feux d’artifice, Pattaya
  • Célébrations du Nouvel An, Pattaya
Beaucoup de concerts et de spectacles locaux et internationaux ont été annulés. 

Evénements reportés à une date ultérieure
  • La Fin du Carême Bouddhique à l’Indo-China Market, Mukdahan
  • Concert Moderndog à l’IMPACT Muang Thong Thani
  • Concert ECTau Bitec Bangna, Bangkok
  • Group Riding Bangkok (tours à vélo)
  • FB Battery River Kwai Semi Marathon à Kanchanaburi
  • Chanthaburi Scenic Marathon
  • Harmony World Puppet à Kanchanaburi 2016
    (reporté du 20 au 26 février 2017)
  • Krabi Adventurous Trophy 2016
  • Bangkok Street Show 2016 à Lumpini Park
Evénements maintenus mais minimisés
  • Rap Bua Festival à Bangphli, Samut Prakan, du 12 au 15 octobre.
  • Poi Lynn Sib Et Festival, Mae Hong Son, du 14 au 16 octobre.
Pour vous renseigner sur le statut des événements, veuillez contacter les bureaux locaux de l’Office National du Tourisme de Thaïlande ou le Call Center de la TAT au 1672 (uniquement en Thaïlande).

Liens utiles :
Gouvernement Royal Thaïlandais : www.thaigov.go.th/en/index.php(en anglais)
TAT Contact Center : www.tatcontactcenter.com/index.php

samedi 30 juillet 2016

L’Office National du Tourisme de Thaïlande et la compagnie aérienne Emirates invitent le Thailand Fanclub France à célébrer la Fête des Lumières à Bangkok







L’Office National du Tourisme de Thaïlande et la compagnie aérienne Emirates ont le plaisir de convier 300 membres du Thailand Fanclub France à célébrer Loy Krathong, la Fête des Lumières, lors d’une grande soirée de gala à Bangkok, le 14 novembre.

Ce rendez-vous d’exception au bord du fleuve Chao Phraya aura pour cadre la prestigieuse « Royal Thai Naval Institute » qui offre une vue imprenable sur le Grand Palais.

Pour l’occasion, Emirates a mis en place une réduction exclusive réservée aux membres du Thailand Fanclub France souhaitant assister à la belle soirée festive et féérique du 14 novembre.
Pour faire partie des hôtes V.I.P de l’Office National du Tourisme de Thaïlande et de la compagnie Emirates, rien de plus simple :

1. Si ce n’est pas fait, adhérez au Thailand Fanclub France qui compte déjà plus de 43 000 membres actifs. L’inscription, gratuite et sans obligation, se fait en ligne sur le site www.tourismethaifr.com
2. Remplissez le formulaire d’inscription à la soirée de gala afin de recevoir votre invitation officielle et toutes les instructions pour vous y rendre. Vous obtiendrez également le code promo Emirates vous permettant de bénéficier de la réduction exclusive réservée aux membres du Thailand Fanclub France*
3. Réservez votre vol vers la Thaïlande sur le site www.emirates.fr, en incluant une nuit à Bangkok le 14 novembre,
* Offre soumise à conditions, valable du 1er juillet au 12 novembre 2016 pour un voyage du 24 octobre au 13 novembre 2016 au départ de Paris, Nice et Lyon vers Bangkok et Phuket en Classe Economique. Réduction applicable sur les tarifs Emirates « Saver », « Flex » et « Flex + » uniquement. Non valable sur les tarifs « Spécial»
Inscrivez-vous vite.


source : http://www.tourismethaifr.com/





mardi 26 juillet 2016

Découvrez ce que la Thaïlande réserve aux femmes voyageuses !



- Besoin de décompresser, de vous faire du bien à l’âme et/ou au corps… Offrez-vous une douce parenthèse dans un environnement dédié uniquement aux femmes.
Dans différentes régions, il existe des retraites pour s’adonner à la méditation. Vous pouvez même y séjourner. Guidée par des experts, vous prenez le temps de vous recentrer et d’entrer en contact avec vos sentiments. Vous pouvez également assister à des discussions sur les enseignements et les pratiques bouddhistes.






Si vous cherchez plutôt à vous faire dorloter physiquement, le pays ne manque pas de centres et de superbes spas où sont prodigués toutes sortes de soins. Et si vous voulez vraiment vous gâter, séjournez dans un Resort spécialisé dans la remise en forme. Qu’il soit au bord de la mer ou sur une montagne du Nord, vous profiterez de programme complet de détoxification et de différents packages. Des spas comme le célèbre Chiva Som de Hua Hin proposent de prendre le plein contrôle de sa santé à travers cuisine détox, fitness, physiothérapie, techniques de perte de poids et traitements holistiques.

- Côté sports, pourquoi ne pas profiter d’un des parcours de golf qui propose des packages et des cours aussi bien pour débutantes que pour golfeuses expérimentées ?
A moins que vous souhaitiez découvrir la célèbre Muay Thai ou en perfectionner la pratique. De plus en plus de femmes s’adonnent à ce sport qui sport qui est une excellente façon de garder la forme tout en apprenant un peu d'auto-défense. Beaucoup de camps de boxe proposent maintenant des formations réservées aux femmes durant lesquelles il n’est pas rare de rencontrer quelques vedettes féminines de la discipline.

- Si vous aimez le shopping, vous allez adorer la Thaïlande. Des superbes malls aux marchés animés, vous trouverez à peu près tout sous le soleil, de la dernière mode prêt-à-porter aux créations de jeunes designers et griffes de haute couture, du bel artisanat, du matériel Hi-Tech et tant d’autres choses. Vous allez apprécier également le faible coût de la confection sur mesure. Fournissez à un tailleur thaï votre tenue préférée, il va vous la reproduire à l’identique dans le tissu que vous aurez choisi. Idéal pour se refaire une garde-robe incroyable.

- De longue date, la vie nocturne en Thaïlande a la réputation d’être plutôt réservée aux hommes mais c’est en train de bien changer. Avant tout, le soir venu, des milliers de restaurants vous régalent d’aliments savoureux et une kyrielle de bars permet de savourer un verre dans une belle ambiance. De plus, de nombreux pubs et clubs ciblent désormais les femmes en organisant des soirées spécifiques pour elles. Enfin, les possibilités ne manquent pas pour assister à de fameux spectacles (cabaret, comédie burlesque, concerts, etc.) ou pour pousser la chansonnette entre amies dans un karaoké international.

La plupart des femmes aiment venir en Thaïlande tout simplement parce c’est un pays où elles peuvent voyager de façon indépendante et se sentir en sécurité. Elles sont très respectées dans la société thaïlandaise en général. Pour autant, rappelez-vous que les règles pour passer un bon séjour en Thaïlande sont les mêmes pour tout le monde - manger de bon coeur, garder le sourire et créer du lien avec les locaux. Vous serez accueillie à bras ouverts.


De plus en plus de femmes voyagent en Thaïlande de manière indépendante ou en groupes. Désormais, de nombreuses activités s’adressent spécifiquement à elles et beaucoup de voyagistes ayant compris leurs attentes proposent des programmes attractifs.
Alors, Madame ou Mademoiselle, voici un bref aperçu de quelques unes des expériences que vous pourrez vivre au Pays du Sourire.


En août 2016, l'Office National du Tourisme de Thaïlande (TAT) lancera « The Women’s Journey », une nouvelle campagne dédiée aux femmes qui voyagent.

Dans le cadre de cette dernière, de nombreux partenaires proposeront des promotions spéciales à découvrir sur :www.womensjourney.tourismthailand.org






dimanche 26 juin 2016

Recette : Kaeng Khiao Wan Nuea - Curry vert de Bœuf ou poulet



Recette : Kaeng Khiao Wan Nuea - Curry vert de Bœuf ou poulet





Ingrédients : 2 tiges de citronnelle, prises à la base et coupées en morceaux de 1 cm, 1 cuillère à soupe de galanga en lamelles (Kha) ou de gingembre frais, 1 cuillère à café de cumin, 1/2 tasse de racine de coriandre fraîche (Rak Phak Chi), 8 gousses d’ail, 10 piments verts thaïs (Phrik Khi Nu), 10 piments mexicains (Phrik Chi Fa), 1 cuillère à café de pâte de crevettes, 1 cuillère à soupe d’échalotes émincées, 1/2 de cuillère à café de zeste de lime bergamote (Phio Ma-Krut), 1/2 litre de lait de coco, 450 g de bœuf coupé en cubes de 2 cm ou de poulet, au choix, 60 cm3 de sauce de poisson (Nam Pla), 3 cuillères à soupe de sucre, 1 tasse d’aubergines thaïes (Ma-khuea Phuang) ou de pousses de bambou émincées, 125 cm3 de crème de coco, 6 feuilles de bergamote (Bai Ma-krut), 1/2 tasse de feuilles de basilic (Bai Horapha) et quelques piments rouges mexicains (Phrik Chi Daeng) pour décorer.



Préparation : Mettre tous les ingrédients pour réaliser la pâte de curry vert dans un mixer et moudre finement ou écraser au mortier. Verser une partie du lait de coco et la pâte de curry vert dans une grande casserole, porter à ébullition et bien mélanger. Ajouter le bœuf ou le poulet, la sauce de poisson et le sucre. Laisser mijoter 5 mn. Ajouter les aubergines et laisser 2 mn à petit feu. Mélanger au lait de coco restant. Ajouter les feuilles de bergamote et de basilic. Verser le tout dans un bol de service et décorer avec les piments rouges.



Fête des fusées - Bun Bangfai Rocket - Du 11 au 13 mai 2012 - Yasothorn




Le Festival Bun Bang Fai Rocket est le festival le plus célèbre de la région de l'Isan depuis plusieurs années. Cette fête traditionnelle et divertissante est aussi l'occasion d'observer un rituel annuel qui permet de veiller à ce que les dieux et les esprits favorisent des récoltes abondantes.





La première journée dite « Wan Sook Dib » est marquée par le transport des fusées lors d'une procession et un hommage à Chao Pu, l'esprit de la ville. Le deuxième jour, les fusées sont montées sur des véhicules et des chariots traditionnels qui défilent dans une grande parade.

Danse, Musique et chants font partie des cortèges magnifiquement décorés de fusées qui traversent la ville de Yasothorn en direction du temple. C'est également une journée pour l'ordination de novices lors de rituels traditionnels.

Les fusées sont finalement lancées le troisième jour où divers concours sont organisés. Avec le lancement des fusées, des prévisions sont faites sur les prochaines récoltes.


source : http://www.tourismethaifr.com





samedi 27 février 2016

Le Pad Thai, le plat thaïlandais le plus célèbre


Le Pad Thaï a été créé sous le régime du maréchal Plaek Phibunsongkhram et reflétait à l'époque le nationalisme thaï. Ce plat est devenu célèbre depuis la Seconde Guerre mondiale.


Facile à cuisiner et bon pour la santé, aujourd'hui, n’importe qui quelle que soit sa nationalité peut apprécier cette spécialité culinaire emblématique du Pays du Sourire.


Les nouilles sont faites à partir de riz, le même grain que celui utilisé pour le porc grillé au riz, le poulet au riz, le riz croustillant et le riz refroidi.


Les Thaïs aiment les nouilles Chan qui tirent leur nom de la province de Chanthaburi.
Connue non seulement pour ses délicieuses nouilles, Chanthaburi est également célèbre pour ses bijoux et tapis traditionnels ainsi que ses durians.


Les graines germées proviennent de petits haricots verts ronds. Les Thaïs apprennent à faire germer les graines dans leurs écoles élémentaires où leur sont également enseignés la danse classique thaï, la musique classique thaï, la danse royale thaïlandaise et le tambour thaï.


La sauce est faite à base de tamarin. Originaire d'Afrique, le tamarin pousse en abondance sur les terres fertiles de la province de Phetchabun, dans le nord de la Thaïlande.


Pour les locaux, le tamarinier est un arbre sacré. Il permet d’éloigner les mauvais esprits tels le fantôme volant, le fantôme incandescent, le fantôme affamé et même Dracula.


Le Pad Thaï n’est pas complet sans crevettes séchées. Les bonnes crevettes séchées proviennent du sud de la Thaïlande connu pour sa belle barrière de corail.


Il y a aussi du tofu dans le Pad Thaï. Il suffit de le couper en dés, de le mélanger et de le faire frire avec des radis doux et des œufs.


Le Pad Thaï se sert normalement dans une assiette mais si vous préférez l'authenticité, dégustez-le servi sur une feuille de bananier garnir de quelques fleurs de bananier. Les troncs de bananier sont également utilisés pour la Fête de Loi Krathong, pour nourrir les porcs et aussi pour pratiquer la Muay Thaï.


Commandez du Pad Thaï n’importe où, dans les cuisines de rues ou dans un restaurant chic. Mangez-le sur terre ou sur l'eau, partout en Thaïlande.


source : http://www.tourismethaifr.com/
source images : google image






jeudi 31 décembre 2015

A propos des Éléphants... ce que l'on cache aux touristes !





Faut-il ou pas... faire une  promenade à dos d’Éléphant ?





Pour satisfaire la demande touristique (mais ce n’est pas la seule raison), tous ces éléphants ont dû être dressés. Mais apprivoiser une telle force de la nature et un être aussi intelligent n’est pas chose facile… La solution trouvée par les locaux est la violence, ou pour être précis, la torture.
Mais comment font-ils ?
Les éléphants sont pris en main par des mahouts (des dresseurs) dès le plus jeune âge (2-3 ans). La demande d’éléphanteaux est forte et la capture en milieu sauvage bien qu’illégale est très répandue. On anesthésie les éléphanteaux dans la nature et on chasse/tue tout éléphant qui voudrait venir le secourir. On estime que 4 éléphants adultes sont tués en moyenne pour chaque bébé attrapé. Ces éléphanteaux une fois capturés doivent être domestiqués et donc subir un rituel connu sous le nom de « phajaan« .
Qu’est ce que le phajaan ?
C’est « broyer » l’éléphant. 
L’origine du phajaan vient de la croyance ancestrale que l’on peut séparer l’esprit d’un éléphant de son corps afin qu’il perde ses réflexes et son instinct naturel sauvage et être complètement sous le contrôle de l’homme. Cette pratique n’est rien d’autre que de la torture poussée jusqu’au point où l’éléphant accepterait n’importe quoi pour ne plus revivre ce moment traumatisant. On instaure dans leurs mémoires une peur irréversible de l’homme.

Source image et Texte : http://www.sethetlise.com/
Suite de l'article : http://www.sethetlise.com/


Les dresseurs utilisent pour cela un outil spécialisé...
qui ressemblent un peu à un piolet, appelé le "goad".




ATTENTION :   ÂMES SENSIBLES S'ABSTENIR

















mardi 15 décembre 2015

Musée National de Bangkok rénové !

Le Musée National de Bangkok vient d’être récemment rénové. Nouveau design, éclairage modernisé avec style, descriptions concises bilingues et scénographie élégante des collections dans un espace plus vaste mettant en évidence la beauté unique de chaque objet… Le vieux musée de 128 ans s’offre une nouvelle jeunesse. 


Chaque artefact, des statues de Bouddha aux pièces archéologiques, est présenté séparément sur une plate-forme surélevée.
Ce projet, qui est le pionnier de la politique « musée vivant » du ministère de la Culture, a impliqué en premier la restauration de la Salle du Trône Sivamokhaphiman, le bâtiment de façade, qui a longtemps servi de hall d’exposition de l'histoire thaïlandaise.




La Salle du Trône Sivamokhaphiman a été construite en 1782 par le vice-roi et frère cadet du Roi Rama I. En 1885, elle a été abandonnée avant d’être transformée en Musée Royal en 1887 sous le règne du Roi Rama V. Sous le règne du Roi Rama VII , elle abrite la Bibliothèque Vajirayan et le Musée National de Bangkok. En 1967, cette partie du musée est transformée en salle d'exposition consacrée à la préhistoire. En 1982, baptisée National Museum History of Thailand (Musée national d'Histoire de la Thaïlande), elle est séparée en plusieurs salles d’exposition illustrant les différentes périodes historiques du pays. 





source : http://www.tourismethaifr.com/News/Actualites.tpl

mercredi 16 septembre 2015

L’art du Nuad Thaï, massage thérapeutique






Le Nuad Thaï ou massage thaï traditionnel est l’une des pratiques anciennes de guérison. Depuis des siècles, il a intégré le mode de vie traditionnel des Thaïlandais qui profitent de ses bienfaits. Prodigué mutuellement au sein des maisons il permettait aux membres de la famille de se détendre après une longue journée de travail dans les champs et ceux qui avaient besoin de traiter des symptômes plus complexes pouvaient faire appel aux guérisseurs de leurs communautés pour un massage thérapeutique. 


(source image : tourismethaifr.com )



Il existe deux types de Nuad Thaï. Le premier, dit « de santé », est aujourd’hui largement proposé dans les spas et les centres de bien-être des hôtels et resorts du monde entier. Il sert à relaxer mais aussi à soulager les courbatures et tensions musculaires. Le second, le Nuad Thaï thérapeutique, guérit ou traite des symptômes complexes et certaines maladies. Il a été prouvé qu’il était efficace non seulement pour les troubles musculo-squelettiques tels que les syndromes de douleur myofasciale comme la céphalée de tension, mais aussi pour d’autres problèmes comme l’insomnie ou une menstruation anormale. Il peut être utilisé seul ou combiné avec des plantes médicinales ou d'autres traitements.



(source image : google image)



La théorie du massage traditionnel médical repose sur le principe que le corps humain est composé de 4 éléments : la Terre, l’Eau, l’Air et le Feu. Un individu sera sain si ces 4 éléments sont équilibrés et harmonieux. En revanche, tout déséquilibre serait cause de maladie. Le Nuad Thaï peut maintenir ou rétablir cet équilibre en réajustant ces quatre éléments, en particulier l’Air qui représente le mouvement et le flux d'énergie.
Selon les textes de médecine traditionnelle thaï, l’Air est censé circuler le long du « sen », les 72 000 lignes d’énergie réparties dans le corps humain. Parmi elles, 10 sont des lignes majeures baptisées « Sen Prathan Sib », principaux chemins suivis par les masseurs thérapeutes thaïlandais pour obtenir les effets désirés.







L'efficacité du Nuad Thaï a été constatée et bien documentée pour traiter les troubles musculo-squelettiques dont les douleurs musculaires et articulaires, les spasmes musculaires, les troubles neuropathiques et la paralysie.
Depuis 1920, il fait partie officiellement de la médecine traditionnelle thaïe, considéré comme une pratique de bien-être et de santé complémentaire à la médecine moderne.
Son utilisation à des fins thérapeutiques ou de réadaptation est maintenant couverte par le Programme national de sécurité de la santé en Thaïlande.



vendredi 14 août 2015

La cuisine thaï, savoureuse Thainess



La nourriture occupe une place de choix dans la culture thaïlandaise. Elle participe à toutes les fêtes, est le centre de bien des conversations et se déguste aussi bien dans une cantine de rue que confortablement installé à une table réputée.

Appréciée dans le monde entier et même citée par certains comme la meilleure d’Asie, la cuisine thaï se parfume d’épices et de plantes aromatiques. Goûteuse et olfactive, elle est aussi extrêmement visuelle en mode « royale », richement décorée de fruits et de légumes sculptés. 



Bien que la cuisine thaï soit dominée par le riz, elle propose un grand choix de plats délicieux. Poissons, viandes et légumes sont relevés par des sauces aromatisées et épicées. Le plat national thaï est le curry au bœuf, au poulet ou au porc. Les soupes de nouilles de riz aux légumes et au porc, que l’on peut déguster à toute heure et partout, sont également réputées. Un bon plat thaï doit comporter quatre saveurs. L’acidité (citron ou bergamote) ; le pimenté (piment ou curry) ; le salé (sauce de poisson) et le sucré (ajout d’une cuillère de sucre lors de la cuisson). Les épices et les plantes aromatiques sont indispensables et caractérisent la cuisine thaï.




On emploie le plus souvent des piments, de l’ail, du basilic, de la citronnelle, du gingembre, de la coriandre et du lait de coco. Les repas s’achèvent généralement par des « khanoms », des douceurs à base de riz, de crèmes ou de gelées, ou par des fruits frais dont la Thaïlande possède une très large variété.






Héritées du passé, les combinaisons de saveurs thaïlandaises livrent bien des spécialités selon les régions visitées, des recettes identitaires transmises de génération en génération au fil du temps et précieusement conservées. 




Profitez des petits et grands restaurants mais n’hésitez pas à tester les petites cuisines de rues, celles installées sur les marchés ainsi que les échoppes locales pour vous régaler dans une atmosphère bon enfant chargée d’effluves alléchantes.




Et si vous aimez cuisiner, participez à l’un des nombreux ateliers culinaires dispensés par des écoles, des restaurants ou des hôtels à travers tout le pays. 





jeudi 18 juin 2015

« Joyau caché » du Nord-Est : Loei !


Pour de belles expériences « Thaïness », l’Office National du Tourisme de Thaïlande vous recommande des provinces baptisées les « 12 joyaux cachés », en raison de leur histoire, leur culture et leur mode de vie uniques. 


C’est Loei que nous vous présentons, au nord-est du pays, à quelques 500 km de Bangkok aux confins de l’I-San. 

Cette vaste province s’étale sur 11 500 km2 bordés au nord par le Mékong qui marque la frontière avec le Laos. Surnommée « la mer de montagnes », elle jouit d’un climat tempéré (parfois même très frais) et déploie de splendides paysages dessinés de sommets brumeux, de vertes forêts et de vallées fertiles. Sa nature généreuse est protégée par des parcs nationaux riches en faune et en flore, terrains parfaits de randonnées et de trekkings. Composée de diverses communautés ethniques, la population de Loei a conservé un mode de vie traditionnel. Son patrimoine culturel mélange bouddhisme thaïlandais et croyances animistes de l’ancien royaume laotien de Lan Chang. 



De charmants villages émaillent la région comme Ban Na Or aux maisons plusieurs fois centenaires magnifiquement conservées ou Tha Li, séparé du Laos par la rivière Huang. Chiang Khan, minuscule bourgade sur les bords du Mékong n’aligne que des maisons en bois. Le séjour y est paisible, rythmé par les offrandes de riz faites aux moines tôt le matin, l’atmosphère des échoppes, la découverte du Wat Si Khun Meuang et les promenades au bord de l’eau au coucher du soleil. 



La ville de Phu Rua est encadrée d’un côté par la montagne du même nom classée Parc national, et de l’autre par les monts du Parc national Phu Luang. Ce district est un fief d’horticulture et fournit le pays en fleurs de toutes sortes, orchidées, anthuriums, roses… Son centre de recherche agricole développe même des essences rares comme les violettes africaines et suit l’installation d’exploitations (fraises, noix de macadamia, poiriers… et même vignes). 



La ville de Dan Sai est nichée dans une vallée irriguée par la rivière Mun. Sa population cultive la terre et de fortes croyances animistes comme en témoigne la fête haute en couleurs de Phi Ta Khon qui se tient chaque année en juin. Si vous n’avez pas la chance d’assister à ce festival, un joli musée lui est dédié et raconte son histoire. 



Aux environs de Dan Sai, deux superbes temples méritent une visite. Au nord, le village de Ban Na Phung abrite le Wat Pho Chai et ses peintures murales de toute beauté, classé monument national de grande importance. 



A Ban Na Wiang se trouve le Wat Phra That Sri Song Rak, érigé en 1560 par les rois d’Ayutthaya et du Lang Chang pour symboliser l’amitié unissant leurs royaumes. Ces lieux auraient, dit-on, le pouvoir de renforcer les liens amoureux…